Mirari vos

Mirari vos – Sur les erreurs modernes

Lettre encyclique de S.S. le pape Grégoire XVI du 15 août 1832 (Texte Français)

C’est la première encyclique de Grégoire XVI, bien qu’il ait été élu six mois plutôt. Mais il fut contraint de retarder cette première encyclique en raison des troubles fomentés par les carbonari dans les premiers mois de son règne, troubles qui étaient une conséquence de la révolution de juillet (1830) en France.Elle peut se diviser en deux parties : une première qui dresse un état de la situation dans laquelle le pape et l’Église se trouvait à l’époque (très proche de ce que nous vivons) ; la deuxième partie est un réquisitoire contre les idées avancées par Félicité de Lamennais, précurseur du catholicisme libéral et du modernisme.

Plan de l’encyclique :

  1. Les maux de l’Église (issus des ennemis extérieurs à l’Église)
    • Attaques contre le dépôt de la foi.
    • Attaques contre la discipline de l’Église.
    • Attaques contre le célibat ecclésiastique.
    • Attaque contre le mariage.
  2. Réponse aux erreurs modernes que Lamennais catholicisait
    • L’indifférentisme
    • La liberté d’opinion
    • La liberté de la presse
    • La désobéissance au pouvoir civil
    • L’association des libéraux

Cet article est divisé en plusieurs pages

Partagez cette page sur d'autres plates-formes
Civitas-be © 2014 Frontier Theme